La croissance externe : une opportunité de développement


Une Expertise avant la prise de décision 

l'audit comptable, financier et juridique 

L'Expert-comptable accompagnateur de votre croissance

Les clefs d'une croissance externe réussie

Certains fondamentaux doivent être présents dans l'entreprise et notamment le partage dune même stratégie avec les associés, l'équilibre financier, la rentabilité de l'entreprise et le climat social qui doit être très favorable.


L'environnement peut également être propice à la croissance avec des opportunités de reprises de sociétés saines ou en difficultés. Toutes les sociétés ne sont pas taillées pour faire la croissance externe.


Il faut estimer le degré de maturité de l'entreprise qui rachète, disposer, en interne, d'une équipe capable de s'impliquer dans le projet, savoir déléguer et accepter le risque managérial en ayant une organisation permettant de maîtriser rapidement l'information de l'entreprise cible.


Une fois la cible trouvée, il faut réaliser des audits (due diligence) pour vérifier non seulement la fiabilité des chiffres, mais aussi l'adéquation de la cible à la vision stratégique du groupe, les gains liés aux synérgies positives (économies d'échelle), les complémentarités, les coûts d'intégration et la façon dont le le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) pourrait évoluer afin d'avoir une vision du nouvel ensemble.


Il faut enfin dimentionner le financement du coût d'acquisition et du BFR conséquent. Il faut faire le tour des "marges de manoeuvres" dans l'entreprise cible, comme la trésorerie disponible, la mobilisation du poste client, la vente d'actifs non essentiel à l'exploitation.


Dans ce cas, il est nécessaire de se poser la question d'une éventuelle remontée de trésorerie sans que la cible en soit fragilisé. Il est opportun également de se proposer à la banque de l'entreprise cible de s'associer au montage de la reprise, voire d'envisager le recours éventuel à une dette mazzanine.


Une fois l'entreprise cible acquise, il est impératif de préparer et manager l'après-acquisition. Le dirigeant de l'entreprise qui reprend doit s'impliquer personnellement pendant quelques mois pour appréhender la mesure des choses, repnser l'organigramme, détecter les talents sur lesquels il va s'appuyer et maîtriser la fonction financière.


L'absence de synergie, les conflits entre les équipes l'image négative, peuvent être les causes d'une mauvaise intégration et générer des conséquences pénalisantes.

La valeur ajoutée de notre cabinet en tant qu'expert comptable & conseils

Nous avons un rôle important dans la démarche de croissance externe, en :

  

  • en accompagnant le chef d'entreprise ou l'investisseur dans sa réflexion et sa décision d'investissement;
  • intervenant en premier lieu dans la société repreneuse pour confirmer les équilibresfinanciers et sociaux nécéssaires à la reprise;
  • effectuant les audits comptables, fiscaux, sociaux et juridiques dans la société cible en se faisant assister, s'il y a lieu, par des avocats spécialisés;
  • rédigeant un business plan que nous présentons aux banques susceptibles de financer d'opération;
  • contribuant à une meilleure rédaction des protocoles d'accords, de cession-acquisition et des clauses de garanties d'actif-passif;
  • assistant le dirigeant pendant les premiers mois de la reprise pour que l'intégration se déroule dans les meilleures conditions.


Cette aventure passionnante, dûment sécurisée, sera propice au développement de l'entreprise et contribuera à son rayonnement.

Société d'Expertise Comptable et de Commissaires aux Comptes inscrite à Paris, au capital social de 220 000 €

R.C.S. Paris N° : 401 074 547

Newsletter